3 finales - 1 mois et demi

Dernière mise à jour : 12 oct.






Cette dernière tournée enduristique pour moi de l’année à commencé avec la finale du championnat de France ici à Brioude.

Occasion ultime d’avoir tous les français à portée de mains, de caméra et de tonnelles. Une fois encore les embuscades sont alors monnaie courante avec ceux qui peut-être auront d’autres occupations l’année prochaine, c’est le moment d’en profiter. Chacun des acteurs étant présents, tous heureux d’en terminer avec le France ici en Auvergne. Et quel spot proposé par le Motoclub de Brioude, réunissant des lieux mythiques des ISDT et le savoir faire local, comment passer un week-end triste bien entouré.



En ce samedi soir où je vous écris, déjà plusieurs titres de champions de France on été attribués. Bien des moments dans la vie sont moins sympas que de voir des jeunes heureux, des parents fiers et des amis criant et glorifiant les vainqueurs.





Pour certains c’est nouveau, pour d’autres c’est une nouvelle ligne au palmarès avec l’aveu secret de rêves plus grand que des récompenses franco-françaises, pour cela nous verrons tout ça en octobre chez les mangeurs de saucisses en plastiques comme dirait Roberto.

N’était pas heureux mon ami Hugo Blanjoue que de s’incliner face à Zach Pichon en ce samedi, prolongeant ainsi le suspens, sûrement une déformation professionnelle, tel un polar bien écrit, il nous faudra attendre tous ce dimanche fin d’après-midi pour découvrir comme l’année précédente le vainqueur du titre élite E2. Rendez-vous dans la dernière spéciale comme l’a suggéré Jackie.

Jackie qui quand à lui clôturera demain une carrière monstrueuse en tant que speaker en bouclant une 40 eme année à l’endroit même où cela avait commencé, bon courage au prochain et bonne retraite à l’homme derrière le micro.


Aujourd’hui deux descendeurs ont navigués avec succès en catégorie National 1, Dylan Levesque et Amaury Pierron, loin d’être des peintres mais plutôt des fusées sur leurs pédalos, n’ont pas perdu leurs repères avec un moteur, s’arrachant les deux premières places, même combat demain, prêts à faire le spectacle devant ma caméra et le public acquit à leur cause.

Pour vous illustrer tout cela, une vidéo pour Thibault Giraudon, couronné hier, ce minot de Haute Loire, dont je me souviens encore sur son 65 SX, ne touchant jamais aux freins et déjà lorsqu’il avait 7 ans en voulait plus que les autres. Fier de toi gamin.

Finale 1/3 RP





49 vues

Posts récents

Voir tout