SIXDAYS - Partie 1

Dernière mise à jour : 12 oct.



Cette année les ISDE à la maison ont une saveur particulière pour moi, grâce à l’Auvergne bien sûr, mais aussi et surtout, avec le public Français.

Voir les copains sélectionnés se faire hurler dessus, mon corps se faisant envahir de frissons à chaque passages de nos bleus, quelle thérapie ! Bien loin l’Italie de l’année dernière à présent dans mes souvenirs.


Ces six jours ont commencés pour ma part avec une marche avec l’équipe trophée des États Unis, Kailub Russel m’ayant missionné pour lui produire du contenu pendant sa quinzaine française.





Commencer la marche par l’enduro test des jours 3 & 4, aurait mérité un échauffement, longtemps que je n’avais pas marché une vraie ligne, avec comme c’est écrit dans les livres, un départ et une arrivée dans des lieux différents.

Kailub et les ricains marchent d’ailleurs bien différemment, pas de répétitions les yeux fermés à la française, pas de coach, à part le multiple vainqueur du GNCC faisant office de garde fou, rappelant à l’ordre les Juniors lorsqu’ils se trompent sur certaines courbes, les obligeant à faire la spéciale en entier plutôt que de couper au plus court, leurs jambes les invitant à rejoindre l’arche d’arrivée au plus vite.

Le panorama de cette semaine est grandiose, quel boulot abattu par les clubs organisateurs, vraiment surpris que j’ai été de découvrir la petite silhouette à la cérémonie d’ouverture, de celui qui en est l’instigateur. 1000 bénévoles sont présents cette semaine pour assurer le bon déroulement de la fête et quelle fête il y a déjà !


La 700 Ténéré Rally prêtée par Bonneton 2 Roues · MotoAxxe est un régal sur ces chemins, petites et grandes courbes auvergnates, encore une dont il va être difficile de me séparer, déjà 300 bornes effectuées à son guidon ici, les 1000 vont y passer d’ici samedi, trop facile pour la demoiselle.

Premier jour de course et déjà un récital de l’ami Josep, 5 spéciales, 5 scratch, alors d’accord, on aime l’équipe de France, mais là, l’espagnol survole cette entame de semaine, Verona et Persson s’octroyant les places d’honneur du scratch individuel.

Forcément à cette heure ci, vous êtes déjà au courant de la mésaventure d’Antoine Alix et du forfait donc de notre équipe Junior qui partait pour le titre et qui devra sûrement se contenter d’une jolie place finale au scratch individuel pour Zachary Pichon et d’une belle place en Junior pour Luc Fargier. C’est le jeu de la mécanique, les équipes Junior de Suède et des États Unis ayant subi le même sort, hors course dès la première spéciale.

Pas de polémique ici, sur la fiabilité d’une marque, d’un modèle, il faut accepter que l’erreur est humaine, le destin parfois cruel et le contrôle souvent une illusion.

Nos équipes Trophée et Féminines assurent le spectacle, CC nous gratifiant même d’un OTB de la Muerte en SP5, 5eme place pour les mousquetaires, devant un public en folie, public qui ovationne également chaque passage d’Elodie, Marine et Justine, nos demoiselles assurent une 3eme place méritée, bravo les filles.



Les vidéos faites pour Hugo et Léo, me se revenues avec des commentaires de ce style:

Des images comme ça, ça me donne des frissons, c’est la folie le public, un truc de dingue, merci mec !

Alors si vous doutiez de votre importance au bord des spéciales, croyez y, prenez un jour de congés, demandez à votre collègue de vous remplacer, même si il vous le reprochera tôt ou tard et venez encourager nos équipes de France

Après le vélo ce week-end, c’est à notre tour de célébrer, de vibrer pour notre sport!

Aux armes supporters!





33 vues